Vous cherchez
un MÉTIER

Monteur-Menuisier(ère) en sièges

FORMATIONS ASSOCIÉES
CAP MENUISIER EN SIEGES
DESCRIPTION
Le ou la menuisier(ère) en sièges façonne et assemble des pièces de bois pré-débitées, destinées à la fabrication en série de sièges de tous types. Il ou elle contribue à la rentabilité de l'atelier en respectant les exigences de productivité et de qualité.

Conditions d'exercice du métier

Autonomie et responsabilité
Selon la taille de l'entreprise, ce poste dépend du chef d'atelier, parfois d'un chef d'équipe dans de grands ateliers fonctionnant en équipes postées. Autonome pour l'exécution de son travail, il ou elle est responsable de la quantité et de la qualité de sa production.
Moyens et ressources
Equipements classiques ou à commande numérique selon le poste : scies, défonceuses 3 ou 5 axes, machines à poncer, ponceuse à disques ou à roues axes, agrafeuse, pistolet à colle? Gestion de gabarits, plans, modes opératoires et fiches d'instructions.
Relations internes et externes
Travail en équipe de manière générale. Relations internes avec son équipe, son chef d'atelier et les caristes, éventuellement avec les techniciens du bureau d'études pour des prototypes, et les techniciens maintenance. Peu de relations externes à l'exception des techniciens de maintenance des constructeurs.
Environnement de travail
Il ou elle travaille dans un atelier industriel où il est nécessaire de respecter les règles de sécurité. Toujours en position debout, le travail peut demander une certaine endurance physique selon le poids à porter. Les horaires sont en général postés.

Parcours professionnels

Formation initiale
Une formation de niveau V de CAP ou BEP Menuisier en sièges, est recommandée. Une formation de niveau IV est requise pour la conduite des machines à commande numérique. Elle pourra être complétée par une formation en stage ou sur le terrain.
Formation continue
Des modules de formation continue permettent de développer les mêmes compétences et d'évoluer vers le numérique, par exemple, grâce à la formation alternée de menuiserie industrielle. A l'arrivée dans l'entreprise, une formation d'adaptation au poste est nécessaire. Selon la complexité des machines, les compétences de la personne et son expérience sur des machines traditionnelles, il lui faut entre un et six mois pour être vraiment opérationnelle.
Passerelles
Evolution possible vers d'autres postes en production, de complexité croissante : conducteur de machine à commande numérique, conducteur de ligne,? ou vers un poste d'encadrement tel que chef d'équipe. Evolution possible vers un poste similaire dans d'autres entreprises du siège et plus généralement dans des entreprises du meuble.

Activités principales

Préparer sa production
  • Etudier les instructions de travail, les plans et les bons fournis par le chef d'atelier
  • S'approvisionner en matériaux ou pièces débitées
  • Régler sa ou ses machines, changer les têtes si besoin
  • Eventuellement affûter ses outils et fabriquer des cales ou gabarits
Assurer sa production et contrôler sa qualité
  • Usiner les pièces : tenons, mortaises, perçage, encochage, défonçage, pose d'écrous, etc.
  • Opérer les finitions
  • Poncer les pièces, manuellement ou mécaniquement
  • Assembler les pièces : monter et régler le calibre, positionner les pièces, coller et agrafer
  • Contrôler la qualité de son produit
  • Compléter les fiches de suivi et de transfert
Maintenir son poste
  • Entretenir son poste et son équipement,
  • Assurer la maintenance de premier niveau
  • Avertir des dysfonctionnements éventuels
Résultats attendus
  • Qualité des pièces produites
  • Quantités produites selon les instructions
  • Respect des délais
  • Entretien du matériel
  • Sécurité respectée

Compétences requises

Compétences spécifiques
  • Lire les plans, les consignes, les fiches d'instruction
  • Connaître le bois ou les matériaux utilisés, leur texture, leurs caractéristiques
  • Se représenter mentalement la pièce terminée, sa fonction et sa place
  • Maîtriser la complexité des formes courbes
  • Usiner des pièces courbes : guider la pièce sur l'outil (ou l'inverse)
  • Régler et caler sa machine en fonction des gabarits, procéder à des changements de pièces
  • Conduire une machine à commande numérique simple ou complexe (plusieurs axes)
  • Faire preuve de concentration et d'un bon raisonnement logique pour réagir et résoudre rapidement les problèmes de fabrication
  • Contrôler la qualité de son travail
  • Entretenir régulièrement son poste de travail, son équipement
  • Assurer une maintenance de premier niveau et favoriser le diagnostic en cas de dysfonctionnement