Vous cherchez
un MÉTIER

Installateur(trice) poseur(se)

DESCRIPTION
L'installateur(trice) poseur(se) monte, assemble les cloisons et autres éléments sur des murs, sols et plafonds. Il ou elle travaille à la demande de particuliers ou de professionnels : agencement d'une cuisine, salle de bain ou des rangements, aménagement d'un magasin, bureau ou encore un stand d'expositio

Conditions d'exercice du métier

Autonomie et responsabilité
Selon la taille de l'entreprise, ce poste dépend d'un conducteur de travaux, d'un responsable technique ou directement du chef d'entreprise. A son niveau, il ou elle peut coordonner une petite équipe de poseurs. Il ou elle peut également travailler à son compte. Autonome pour l'exécution de son travail, il ou elle est responsable de la qualité, de la conformité, des délais et des coûts de la pose pour ses chantiers.
Moyens et ressources
Equipements nécessaires à la pose et à la rectification d'ouvrages, aux travaux courants d'électricité, de plomberie auxquels s'ajoutent les outils de communication classiques. Gestion de plans, schémas, devis, notices d'installation, etc.
Relations internes et externes
Travail seul(e) ou en équipe, avec les techniciens du bureau d'études et l'atelier, éventuellement les différents corps de métiers présents sur le site. Relations internes avec ses collègues et le vendeur ou chargé d'affaires en agencement, pour les documents techniques et l'installation sur site. Relations externes essentiellement avec les clients, les sous-traitants éventuels et les autres fournisseurs dont les transporteurs.
Environnement de travail
Il ou elle travaille chez le client ou sur des chantiers dans des types de locaux qui peuvent être très différents, les chantiers pouvant être parfois éloignes. Compte-tenu des charges transportées, il ou elle doit respecter strictement les règles de sécurité imposées sur les chantiers (port de chaussures de sécurité, protections,?). Les horaires peuvent être irréguliers selon les délais et contraintes imposées par les clients, ce qui peut l'amener à travailler de nuit ou en fin de semaine.

Parcours professionnels

Formation initiale
Une formation de niveau V ou IV est recommandée dans le domaine de la menuiserie ou de l'agencement : CAP ou BEP pour l'exécution des chantiers, BT ou BP dans les spécialités bois et miroiterie pour encadrer une équipe, un chantier.
Formation continue
La formation continue permet de se perfectionner notamment par rapport aux nouvelles techniques et aux responsabilités d'encadrement.
Passerelles
Evolution possible vers des chantiers plus complexes ou vers un poste de responsabilité comme conducteur de travaux ; il est même envisageable de s'installer à son compte. Evolution possible vers un poste similaire dans toute autre entreprise de l'ameublement ou dans une entreprise du bâtiment.

Activités principales

Organiser le chantier et l'implantation
  • Etudier les dossiers : plans, schémas d'installation ou d'assemblage, et les caractéristiques de la pièce ou du bâtiment
  • Détecter d'éventuelles erreurs de conception ou de chiffrage des travaux
  • Préparer les outillages et matériels, les matériaux utilisés
  • Vérifier le planning de travaux, les moyens de transport et de manutention
  • Repérer les lieux, leurs caractéristiques et préparer les séquences chronologiques de la pose
  • Procéder aux corrections d'aplomb ou d'équerrage éventuellement nécessaires
Poser et installer
  • Assembler les sous-ensembles selon l'ordre défini
  • Percer les supports, fixer les éléments d'habillage et les différentes structures
  • Raccorder aux énergies en respectant les normes en vigueur
  • S'adapter aux problèmes techniques liés aux caractéristiques du site, des murs, de l'acoustique, de la luminosité ; modifier, ajuster les dimensions d
Assurer la bonne fin du chantier
  • Réaliser ou suivre les finitions
  • Contrôler la qualité du travail et la propreté du chantier
  • Faire signer les certificats de fin de travaux
  • Dans le cas d'un stand, procéder au démontage et nettoyer le chantier
Communiquer les informations nécessaires
  • Participer aux réunions de chantier
  • Apporter des conseils techniques aux vendeurs concepteurs ou chargés d'affaires
Résultats attendus
  • Qualité et conformité avec le cahier des charges, le dossier technique
  • Délais respectés dans les chantiers
  • Coûts correspondant au budget prévisionnel

Compétences requises

Compétences spécifiques
  • Lire et interpréter les schémas, plans, notices de montage ou d'installation, dossiers techniques
  • ...etc